Cerises Bigarreaux, de Jumièges

lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.

Prix de vente : 9.50 ¤/kg 

 Promo
 
Production locale
 
..

Produit non disponible

Voici la plus sucrée des cerises ! Dans la cerise, tout se consomme, et de multiples façons, avec des bienfaits bien ciblés :

Le jus de cerise est notamment reconnu pour ses vertus apaisantes. La mélatonine, qui régule le rythme chronobiologique, présent dans la cerise, agit sur l'endormissement et allonge les plages de sommeil. Il favorise aussi la décontraction musculaire, après un effort physique. La récupération est plus rapide et moins douloureuse grâce à la consommation de jus de cerise.

L'infusion de queues de cerise possède des vertus depuis longtemps avérées pour soulager les infections du système urinaire. Diurétique et dépurative, l'infusion de queues de cerise nettoie les voies urinaires et le système digestif de toutes ses impuretés.

Faites macérer 500 g de cerises incisées fraîches et bien mûres dans un litre d'alcool (saké, vodka, gin, etc.) pendant deux semaines en mélangeant une fois par jour. Vous obtiendrez un bon remède contre les douleurs rhumatismales des lombaires et des jambes, ou de tous les rhumatismes dus à l'humidité. Prenez ce vin médicinal 10 jours par mois, deux fois par jour après les repas à raison d'une à deux cuillerées à soupe mélangées à de l'eau tiède (notamment en hiver).

Bon à savoir : la congélation des cerises est possible. Veillez toutefois à ôter les noyaux avant congélation afin d'assurer une conservation plus longue aux fruits.


L’idéal est de consommer les cerises le jour-même. Vous pouvez cependant les garder trois jours à température ambiante (hors période de canicule, bien sûr !) et jusqu’à cinq jours au réfrigérateur. Dans ce cas, placez-les dans une boîte hermétique pour les préserver des odeurs. Et pensez à les sortir au moins 20 minutes avant de les déguster, afin qu’elles puissent retrouver toutes leurs saveurs, neutralisées par le froid.